Vous êtes ici : Accueil / Reviews / Journals / Vierteljahrschrift für Sozial- und Wirtschaftsgeschichte / 2019 / 2 / I sei porti dello Spluga e del San Bernardino
Social Media Buttons fb twitter twitter twitter
  • Métadonnées

    • Type de document
      Recension (monographie)
      Revue
      Vierteljahrschrift für Sozial- und Wirtschaftsgeschichte
      Pages
      196-197
      Auteur (recension)
      • Ressel, Magnus
      Langue (recension)
      Deutsch
      Langue (monographie)
      Italiano
      Éditeur (monographie)
      • Falappi, Gian Primo
      • Scaramellini, Guglielmo
      • Sterlocchi, Giordano
      Titre
      I sei porti dello Spluga e del San Bernardino
      Sous-titre
      Verbali delle assemblee (1554–1793) trascritti da Thomas Riedi-Brüesch e saggi critici
      Année de publication
      2018
      Lieu de publication
      Centro Studi Valchiavennaschi
      Maison d'édition
      Chiavenna
      Collection
      Raccolta di studi storici sulla Valchiavenna
      Volume
      25
      Nombre de pages
      241
      ISBN
      978-88-903800-8-2
      Thème
      Histoire économique
      Période
      Époque moderne jusqu'à 1900 → XVIe siècle, Époque moderne jusqu'à 1900 → XVIIe siècle, Époque moderne jusqu'à 1900 → XVIIIe siècle
      Espace
      Europe → Europe de l'Ouest → Suisse, Europe → Europe du Sud → Italie
      Mots-clés
      Sankt-Bernhardin-Pass
      Splügenpass
      Privileg
      Rottgenossenschaft
      Saumpfad
      Geschichte 1554-1793
      ID-recensio.net
      68b610f2830f46cab845ef984e8c1a68
      label_doi
      10.15463/rec.122015139
  • Citation

  • Droits d'auteur

    • Cet article peut être téléchargé et/ou imprimé à des fins privées. Toute autre reproduction ou représentation, intégrale ou substantielle de son contenu, doit faire l'objet d'une autorisation (§§ 44a-63a UrhG / German Copyright Act).

Gian Primo Falappi / Guglielmo Scaramellini / Giordano Sterlocchi (dir.): I sei porti dello Spluga e del San Bernardino. Verbali delle assemblee (1554–1793) trascritti da Thomas Riedi-Brüesch e saggi critici (compte rendu de Magnus Ressel)